Le canoë-kayak est une activité de loisir ou sportive qui se pratique en milieu aquatique, à bord d’une embarcation étanche, propulsée à l’aide d’une pagaie simple ou double.

canoe kayak

On confond souvent canoë et kayak, quelques explications s’imposent

Quelle est la différence entre le canoë et le kayak ?

Canoë

Kayak

  Pagaie simple (une seule pale)

  Pagaie double (deux pales)

  Position surélevée : à genoux, assise, ou debout

  Position assise

 Embarcation ouverte ou fermée (le plus souvent ouverte, on est assis sur le canoë)

  Embarcation fermée (assis à l’intérieur du kayak)

  Inventeurs : les Indiens du Canada

  Inventeurs : les Esquimaux

a) Le canoë

Historiquement, les Indiens du Canada sont à l’origine du canoë. Autrefois utilisé pour la chasse, la pêche ou transporter des marchandises à travers lacs et rivières, l’embarcation était donc dit « ouverte », pour permettre le stockage.

Le canoë était propulsé à l’aide d’une pagaie simple (une seule pale pour pagayer d’un seul côté), en position à genoux, assise ou debout, pour une plus grande amplitude (l’embarcation étant profonde pour y stocker le gibier ou la marchandise, il fallait pagayer en position surélevée pour atteindre l’eau).

canoe

Ne vous y trompez plus :

Désormais, lorsque vous entendrez parler de canoë, c’est qu’il s’agira d’une embarcation ouverte (le plus souvent), d’une propulsion avec pagaie simple, et d’une position surélevée : à genoux, assise ou debout ; sinon c’est qu’il s’agira probablement d’un kayak.

b) Le kayak

Historiquement, les Esquimaux sont à l’origine du kayak. Ils l’utilisaient pour se déplacer en mer, autour de la banquise pour la chasse et la pêche.

L’embarcation dite « fermée » permettait au pagayeur d’une part, d’être protégé du froid et des intempéries, et d’autre part d’augmenter l’étanchéité (grâce à une fermeture étanche, en cas de mer agitée, l’eau ne pénétrait pas dans l’embarcation).

La position assise offrait une plus grande stabilité et une proximité de l’eau, permettant une propulsion plus efficace à l’aide d’une pagaie double.

Une embarcation plus petite que le canoë et donc plus solitaire : à l’inverse du canoë, le kayak se pratiquait et se pratique toujours le plus souvent de manière individuelle.

kayak

Ne pas confondre :

Il est possible d’utiliser une pagaie double dans un canoë, alors comment reconnaître un kayak ?

2 critères déterminants pour ne plus vous tromper :

  • le kayak se pratique exclusivement de manière assise et
  • l’embarcation est fermée, on peut s’asseoir à l’intérieur

Et vous alors, êtes-vous plutôt Indien ou Esquimau ?